Vipera aspis francisciredi (Laurenti, 1768) (Reptilia Serpentes) is a subspecies of . Mais cette classification en trois sous-espèces est sujette à caution, vu la variabilité des couleurs de l’aspic. info fauna - Centre de Coordination pour la Protection des Amphibiens et Reptiles de Suisse (karch), Avenue de Bellevaux 51, 2000 Neuchâtel, Suisse. On la rencontre ponctuellement dans l’extrême sud-ouest de l’Allemagne (Bade-Wurtemberg). Lors des grandes chaleurs, les vipères sont souvent invisibles, dissimulées dans la végétation ou sous les pierres. fusca - Bonaparte, 1834 [Vipera aspis] var. However, it is not a legal authority for statutory or regulatory purposes. Email or Phone: Password: Forgot account? Elle s'enfuit toujours devant cet ennemi dès qu'elle l'aperçoit. Les vipères adultes se nourrissent de petits mammifères, surtout de campagnols et de musaraignes. Enfin, on peut trouver ça et là des populations plus ou moins différenciées du point de vue du phénotype (70% des individus avec tel ou tel motif dorsal un peu original, par ex. La Vipère péliade - Vipera berus (Linnaeus, 1758) Distribution mondiale. L'homme, par ses constructions et ses activités agricoles ancestrales, a créé des milieux favorables à l'espèce: murs de pierres sèches, murgiers, haies et lisières buissonnantes; tranchées de lignes électriques; coupes rases; talus de chemin de fer; carrières; prairies sèches. Entdecke (und sammle) deine eigenen Pins bei Pinterest. [5] Contents. En Suisse (fig. Vipera aspis atra : son aire s’étend de l’est de la France au centre-sud de la Suisse, jusqu’au nord de l’Italie (Ligurie, Piémont et Val d’Aoste). De même la Coronelle lisse peut dévorer un jeune individu. some pics of different vipera aspis: - aspis aspis:-aspis atra-aspis francisciredi -aspis hugyi. Il suffit alors de bouger pour la faire fuir. 1 Etymology; 2 Description; 3 Geographic range; 4 Conservation status; 5 References; 6 Further reading; 7 External links; Etymology. Wikispecies has an entry on: Vipera aspis. the color and pattern is extremely variable. Durant les 4 à 6 mois que dure l'hivernage, l'animal ne perd que quelques grammes et les réserves de graisse sont pratiquement intactes au printemps. 2005, Ursenbacher et al. L'année où elles se reproduisent, les femelles sont très thermophiles et font tout leur possible pour maintenir une température corporelle élevée. Golay et al., 2008), V. a. francisciredi and V. a. hugyi.Specimens with landmarks of hybridism in outwardly visible characteristics were not scored. Les oiseaux et les amphibiens sont des proies exceptionnelles. Le matin, elles n'hésitent pas à s'exposer à découvert aux premiers rayons du soleil. Les nouveau-nés, trop petits pour avaler les jeunes mammifères sortis du nid, se nourrissent essentiellement ou exclusivement de petits lézards. Log In. En été, les femelles gestantes sont plus sédentaires que les mâles et les autres femelles car elles se nourrissent peu, voire pas du tout en fin de gestation. En outre, la Vipère aspic possède un museau retroussé, et le des­sus de sa tête est le plus souvent recouvert uniquement de petites écailles. Exceptionnel dans la chaîne jurassienne, le mélanisme est fréquent en zone alpine où son taux est souvent voisin de 50 % au sein d'une population. Not Now. Accessibility Help. Mettre en lumière les secteurs bien exposés, notamment là où le sol est rocheux ou pierreux. Otto e Mezzo. Le dessin dorsal noir, parfois presque inexistant, peut être très large dans certaines localités. ), qui ne présentent pourtant pas de différence significative du point de vue du génotype. Photo à propos Portrait de francisciredi d'aspis de vipera. En montagne, suivant la rigueur du climat, elles sont souvent repoussées à la fin septembre, voir à la fin octobre. Au delà, le peuplement correspond à V. aspis aspis, sous-espèce qui présente localement des formes particulières : ainsi, les populations des régions méditerranéennes calcaires (« Vipère aspic de Garrigue ») possèdent invariablement une teinte de fond très pâle (souvent blanchâtre) et un motif dorsal remarquablement étroit ou quasi-indistinct. Related Pages . A critique of the systematic position of the asp viper subsepcies Vipera aspis aspis (Linnnaeus, 1758), Vipera aspis atra Meisner, 1820, Vipera aspis francisciredi Laurenti, 1768, Vipera aspis hugyi Schinz, 1833 and Vipera aspis zinnikeri Kramer, 1958. : Niveau: Supérieur, Master, Bac+5MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Sciences de la Vie et de la Terre MEMOIRE présenté par GOLAY … A la naissance, les vipereaux mesurent 18 à 21 cm et sont tous "normalement" colorés. Jusqu’à récemment, 5 sous-espèces étaient classiquement citées (Kreiner 2007, David & Vogel 2010) : - V. a. aspis (Linnaeus, 1758) (ouest de la Suisse, France à l’exception du Sud Ouest, des Pyrénées et du sud du Massif central). Vipera aspis francisciredi Laurenti, 1768: Synonyms; Vipera Francisci Redi - Laurenti, 1768 [Coluber] Redi - Gmelin, 1788; Vipera Redi - Sonnini & Latreille, 1801; Vipera aspis var. Ainsi, Schreiber (1875) est allé jusqu’à en décrire 15 variétés ! La vipère est vivipare. En danger d’extinction dans les régions de plaine et le Jura, la Vipère aspic est encore bien représentée dans les Alpes, bien que localement la situation soit préoccupante. En hiver, elle recherche des abris dans le sol (crevasses, terriers de rongeurs), assez profonds pour éviter le gel et assez poreux pour empêcher les inondations. Le maintien d'une population de vipères nécessite des habitats suffisamment vastes et variés, interconnectés et riches en structures. 08.02.2017 - jose hat diesen Pin entdeckt. A mesure qu’on s’éloigne de ces zones, on observe une convergence progressive vers un phénotype de plus en plus proche de celui de V. aspis aspis. Thomae, 217 pp. disponible en téléchargement sur votre droite). La relation de ces différentes lignées est la suivante au sein de l’ [espèce] : [ (V. aspis zinnikeri – V. aspis aspis)   (V. aspis francisciredi – V. aspis hugyi) ]. 2008). D'autre part, la persécution et les prélèvements illégaux d'animaux par des collectionneurs peu scrupuleux peuvent affaiblir et faire disparaître une population déjà fragile. Eviter l'enrésinement des forêts thermophiles bien exposées (érablaies sur éboulis, hêtraies, chênaies), ainsi que des bosquets et des haies. La couleur de fond peut être grise, beige, jaunâtre, rouge brique, ou intermédiaire entre ces différentes teintes. Vipera aspis francisciredi. Par temps couvert ou parfois même par pluie intermittente, elles restent à l'extérieur de leurs abris. SYSTEMATIQUE DU COMPLEXE VIPERA ASPIS (SERPENTES, VIPERIDAE) EN SUISSE - Les tribulations d'un prédateur de grande taille sur les traces d'Eugen Kramer. Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, la Vipère aspic ne mange pas d’insectes ou autres invertébrés. Les accouplements ont lieu au printemps, peu après la sortie d'hivernage, de même qu'en automne, si les conditions climatiques le permettent. Durant cette période, deux mâles qui se rencontrent à proximité d'une femelle attractive s'affrontent rituellement et le plus fort mettra en fuite le plus petit. 8 talking about this. Distribution en France. La Vipère péliade est une espèce eurasiatique à très large répartition, présente depuis la côte atlantique (France et Grande-Bretagne) jusqu’aux côtes est de la Russie. Les deux espèces de serpents venimeux présentes en Suisse, la Vipère aspic (Vipera aspis) et la Vipère péliade (Vipera berus), se distinguent aisément des couleuvres. Vipera aspis francisciredi is a venomous viper subspecies endemic to northern and central Italy and adjacent Croatia, Slovenia, and Switzerland. Ces deux entités sont un héritage des périodes froides du passé, qui ont durablement isolé les populations ancestrales de ces sous-espèces au sein de zones-refuge au climat plus doux (grosso modo : sud-ouest du bassin Aquitain pour les ancêtres de V. aspis zinnikeri et Midi Méditerranéen pour ceux de V. aspis aspis). Vipera aspis byla poprvé popsána v roce 1758 Linném jako Coluber Aspis. – V. a. hugyi Schinz, 1834 (extrémité sud de l’Italie et Sicile). [2] Vipera aspis francisciredi is a venomous viper subspecies [3] found in central Italy. Cet historique évolutif explique que la réalité s’avère parfois complexe sur le terrain puisque, s’agissant de sous-espèces et non pas d’espèces, V. aspis aspis et V. aspis zinnikeri se sont joyeusement métissées dans de nombreuses zones (le racisme est une tare humaine que les vipères ignorent), sur des dizaines ou centaines de kilomètres où s’observent de fascinants « dégradés » morphologiques. C’est la vipère la plus largement distribuée en France et elle ne fait véritablement défaut que dans certains départements des régions du quart septentrional de l’hexagone : elle est considérée comme absente de Bretagne (mais pourrait exister dans le sud du Morbihan et l’Ile et Vilaine), elle est très localisée en Basse-Normandie (Orne et Manche) et elle est inconnue de Haute-Normandie, de Picardie et du nord de Champagne-Ardennes (Marne et Ardennes). V. a. montecristi, elle, a été placée en synonymie avec V. a. hugyi (Zuffi & Bonnet 1999, Barbanera et al. McDiarmid, Roy W., Jonathan A. Campbell, and T'Shaka A. Touré, 1999: null. Ils pèsent 3.5 à 5 g et sont capables de tuer et d'avaler une proie tout seuls, à la manière des adultes. L'Aspic dépasse rarement 70 cm de longueur. Les photographies que vous pouvez observer sur notre site illustrent ce phénomène bien mieux que des mots. Plné rozlišení fotografie (velikost 128 kB!) – V. a. francisciredi Laurenti, 1768 (versant méridional des Alpes centrales et Italie à l’exception de son extrémité sud). Sections of this page. Vipera aspis francisciredi. Adult male . On la rencontre dans différents types d'habitats offrant le couvert et la chaleur nécessaires au bon déroulement de son cycle annuel d'activité. Log In. 2). Vipera aspis Distribution External links . Ses habitats naturels sont variés: forêts souvent rocheuses, claires et thermophiles, de la chênaie buissonnante à la pessière subalpine, en passant par la hêtraie rocheuse, l'érablaie ou l'aunaie; les éboulis; les couloirs à avalanches; les landes; les bordures de torrents et de rivières. Si cette proie est abondante, les adultes la consomment également. Vipera aspis francisciredi - Kramer, 1971; Vipera aspis heinzdischeki - Sochurek, 1979; Vipera (Rhinaspis) aspis francisredi - Obst, 1983 [1] Common names: Central Italian asp. L'Aspic peut être complètement noire. Si les ressources du milieu ne sont pas distribuées de façon homogène, la vipère devra effectuer des déplacements plus ou moins importants pour satisfaire son appétit, ses besoins en chaleur ou pour gagner ses quartiers d'hiver. Maintenir les strates buissonnantes au niveau des haies, des lisières, des murgiers, et abolir l'emploi d'herbicide. sorry but I have no photo. sorry but I have no photo for the moment.-aspis zinnikeri. V. a. aspis) mais valident par contre V. a. francisciredi, V. a. hugyi et V. a. zinnikeri. Vipera aspis francisciredi . Jump to. Sign Up. Description; Moeurs; Répartition; Mesures de protection; Habitat; Images; Les deux espèces de serpents venimeux présentes en Suisse, la Vipère aspic (Vipera aspis) et la Vipère péliade (Vipera berus), se distinguent aisément des couleuvres. including Vipera aspis , V. atra Meisner 1820, V. hugyi Schinz 1833 and V. zinnikeri Kramer 1958. La vipère aspic est l'un des serpents européens les plus polymorphe (variabilité, chez la même espèce, au niveau des dessins et des couleurs). Une vipère agressée va mordre son ennemi pour se défendre. Durant cette. Dans les vallées alpines où coexistent la Vipère aspic et la Vipère péliade, cette dernière occupe les habitats les plus frais, les plus humides ou les plus élevés en altitude. Des informations plus détaillées sur l’aménagement ou l’entretien des biotopes favorables aux reptiles peuvent être obtenues auprès du KARCH. Dans les régions où l'impact des activités humaines est très important, inventorier, protéger et revitaliser les milieux vitaux pour l'espèce. Native distribution areas . La « ligne de métissage » entre les deux sous-espèces passe grossièrement par le nord de l’Aquitaine, de Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon. Les nouveau-nés passent alors l'hiver sans s'être nourris en automne, et les femelles, très amaigries, consacreront une année, voir deux à trois ans dans les conditions extrêmes, à reconstituer leurs réserves de graisse indispensables à une nouvelle reproduction. La durée de la gestation est variable, car c'est la température qui détermine la vitesse du développement des embryons. En Suisse, l’aire de distribution de la Vipère aspic comprend le sud des Alpes (Tessin et vallées méridionales des Grisons), le sud-ouest du pays (Vallée du Rhône, Bassin lémanique), les Alpes et Préalpes occidentales (VS, VD, FR, BE), ainsi que la chaîne jurassienne (de Genève jusqu'à la hauteur de Brugg, sur la rive gauche de l’Aare). Les deux derniers, basés sur des analyses moléculaires (mtDNA) et sur un échantillon bien réparti, invalident V. a. atra (syn. En moyenne, les mâles sont plus longs mais plus élancés que les femelles. 1 and Table 1).The asp vipers were assigned to the known subspecies: V. a. aspis (or V. a. atra: cf. En montagne, il n'est pas rare d'observer des déplacements saisonniers de plusieurs centaines de mètres entre des lieux d'hivernage particuliers, comme un éboulis ou une forêt rocheuse, et des sites d'été, comme les murgiers et les haies. Les accouplements ont lieu au printemps, peu après la sortie d'hivernage, de même qu'en automne, si les conditions climatiques le permettent. V. aspis (Linnaeus, 1758) present in central and northern . Vipera aspis Petr Balej, 21.12.2003. rufa - Bonaparte, 1834 ; Vipera aspis var. rufa - Bonaparte, 1834; Vipera aspis var. C’est typiquement le cas des populations des Alpes occidentales, autrefois classées comme une sous-espèce à part (V. aspis atra) mais qui s’inscrivent totalement dans la marge de variation génotypique de la lignée V. aspis aspis. Conserver les vastes habitats primaires de l’espèce en favorisant la dynamique naturelle de ces milieux: zones alluviales, couloires à avalanches, éboulis, forêts claires et thermophiles. La zone de chevauchement entre les deux espèces est très étroite et il n’y a pas de véritable cohabitation dans un même milieu. Vipera aspis frangisredi Daniel Jablonski, 14.04.2004. this is a medium vipers with an average length of 70 cm. – V. a. zinnikeri Kramer, 1958 (sud-ouest de la France, Pyrénées et sud du Massif central). La vipère n'est pas agressive et n'attaque jamais l'homme. Distribution Les aspics sont présents des Pyrénées au sud de l’Italie et en Sicile, en passant par le sud et le centre de la France, l’ouest, le centre et le sud de la Suisse (fig. Create New Account. Tato zmi-je je dnes řazena do podro-du Rhinaspis (resp. Il semble que la longévité de cette espèce soit, au minimum, d'une vingtaine d'années. Redi (Vipera aspis francisciredi). – V. a. montecristi Mertens, 1956 (endémique de l’île italienne de Montecristo). See more of Serpenti Velenosi on Facebook. Elle vit essentiellement dans les Alpes. Vipera aspis aspis (Linnaeus, 1758) und Vipera aspis francisciredi Laurenti, 1768. En outre, comme mentionné plus haut, il existe localement des convergences évolutives qui compliquent encore la situation : des populations présentant plutôt l’aspect de V. aspis zinnikeri se révèlent appartenir à la lignée de V. aspis aspis … et inversement. Plusieurs travaux visant à éclaircir la phylogéographie de cette espèce ont été publiés depuis le début du 21ème siècle, dont les résultats ne sont pas tout à fait concordants (Zuffi 2002, Garrigues et al. Sexualdimorphismwas negligibleaswell asallometry and sizedifferences.The mostdivergent subspecieswas V. a. aspis,possiblyin relationto its recenthistory of geographicisolationin a glacial refugium. Les deux espèces de serpents venimeux présentes en Suisse, la Vipère aspic (, La vipère est vivipare. Image du vipera, francisciredi, aspis - 94059669 Elle met au monde 2 à 12 petits complètement formés. Portrait d'une Vipère aspic mélanique (couleur noire). L'homme mis à part, les oiseaux rapaces diurnes et les corvidés sont les principaux prédateurs des vipères. Elle est capable de se mouvoir dès 4 °C et de digérer une proie dès 15 °C. [4] Indeed, it inhabits most of Italy, where it is the most common and widely distributed venomous snake. Autor: Jan Detka • 07.02.2012 • Taxonomie: Vipera aspis. La situation est relativement simple en France, où existent donc deux sous-lignées évolutives (V. aspis aspis et V. aspis zinnikeri) s’inscrivant toutes les deux dans la lignée occidentale. Outre la Suisse, l'Aspic habite le nord-est de l'Espagne, les deux tiers méridionaux de la France, l'Italie, le nord-ouest de la Slovénie et très localement, la Forêt Noire en Allemagne. Remarquablement polymorphe (variations entre individus au sein d’une même population) et polytypique (variations entre populations, ordonnées géographiquement), cette vipère a longtemps posé des problèmes aux systématiciens. Vipera aspis francisciredi Laurenti, 1768. Allure trapue et vigoureuse, surtout chez les femelles, Couleur de fond très variable, le plus souvent brune ou grise, mais avec toutes les nuance de roux et de jaune, Individus mélaniques (couleur noire) localement très fréquent dans les Alpes, Dessin dorsal très variable, présence fréquente de bandes transversales, ondulée ou en zigzag, Trois rangées d'écailles entre l'oeil et la lèvre supérieure, Souvent une bande sombre très nette entre l'oeil et la commisure des lèvres. Press alt + / to open this menu. La température corporelle "préférée" de la vipère varie de 30 à 32.5 °C selon son état physiologique. Significant differences in shape were found among samples from subspeciespresent in Italy (V. a. aspis, V. a. francisciredi,V. Schématiquement, la phylogéographie moléculaire de Vipera aspis révèle l’existence de deux principales lignées évolutives : une lignée orientale correspondant aux populations d’Italie, de Sicile et du sud de la Suisse (V. aspis francisciredi et V. aspis hugyi) et une lignée occidentale correspondant à celles de la majeure partie de la Suisse, d’Allemagne, de France, d’Andorre et d’Espagne (V. aspis aspis et V. aspis zinnikeri). Quelques rares populations introduites existent dans la moitié sud de l’Alsace (Haut-Rhin) (suite à l’acte illégal d’un particulier) mais l’espèce est par contre absente du Bas-Rhin. Vipera aspis aspis (à gauche) et Vipera aspis zinnikeri (à droite), Exemples de la variabilité phénotypique observée chez Vipera aspis. Nous avons donc affaire à un classique phénomène de convergence évolutive ne reflétant pas une réalité systématique (extérieurement, un dauphin ressemble plus à un requin qu’à une chauve-souris, mais il est pourtant incomparablement plus proche de la seconde). Ainsi, les dimensions de son espace vital diffèrent beaucoup suivant le type d'habitat, variant de quelques centaines de m2 à plusieurs ha. – V. a atra Meisner, 1820 (Alpes occidentales). or. - Vipera aspis francisciredi - Vipera aspis Hugyi - Vipera aspis zinnikeri. Ces populations ont ensuite repris contact lors d’une extension géographique ultérieure, autorisée par une période climatique chaude. rufescens - De Betta, 1853 (nomen nudum) [Vipera aspis] var. Ce n'est qu'en grandissant que la couleur de fond de quelques-uns s'assombrit. Il s'agit donc, pour la plupart, de milieux buissonnants, pierreux, et exposés au sud. L’espèce, présente dès le niveau de la mer dans de nombreuses zones, atteint des altitudes élevées sur l’ensemble des massifs montagneux de son aire de répartition : près de 3000 m dans les Alpes suisses et près de 2900 m dans les Pyrénées françaises (Saint Girons 1997, Geniez & Cheylan 2005, Gosá 2002, Hofer et al. Maintenir les pâturages diversifiés, avec bosquets buissonnants et murgiers. rufescens - De Betta, 1853 (nomen nudum) [Vipera aspis] var. 2009). Dans ces endroits là, il apparaît assez vain de vouloir à tout prix attribuer à l’une ou l’autre de ces deux sous-espèces les individus observés, car ils appartiennent en réalité au deux ! TV Show. 13-apr-2015 - Nome comune: Vipera comune, aspide Nome scientifico: Vipera aspis Dimensioni: cm 50-80 La vipera comune può raggiungere una lunghezza di 50-80 cm ed ha l’apice del muso rivolta un po’ all’insù. Ainsi, les dimensions de son espace vital diffèrent beaucoup suivant le type d'habitat, variant de quelques centaines de m, Conseil dans votre commune/canton (correspondants régionaux), Grenouille de Lessona et Grenouille verte, Statistique sur la migration des amphibiens, Service conseil de l'inventaire national des batraciens IBN, Priorités pour la protection des amphibiens, Collaboration lézard agile et lézard vert, Cours de détermination de larves d'amphibiens, TG - Kammmolchförderung auf dem Thurgauer Seerücken, AG - Naturwerkweiher in der Region Suhr - Lenzburg - Mellingen, ZH - Unkenvernetzung Eschenberg - Kollbrunn, Programm Wiedererkennung Geburtshelferkröte. Si une vipère s'approche de vous, c'est qu'elle ne vous a pas vu! Cette espèce est très polymorphe, y compris au sein d'une même population. Vipera aspis (Linnaeus, 1758) : Zuffi (2002) [Taxonomie] Zuffi, M. A. L. 2002. vous trouverez les news et photos des Vipera sp. : Vienna, Joan. fusca - Bonaparte, 1834 [Vipera aspis] var. La Vipère aspic fréquente essentiellement les versants bien exposés du Jura et des Alpes, depuis les basses altitudes jusqu'à plus de 2'000 mètres, au-dessus de la limite supérieure naturelle de la forêt. Les mâles sont capables de se reproduire à 4 ou 5 ans et les femelles à 5 ou 6 ans. Si les ressources du milieu ne sont pas distribuées de façon homogène, la vipère devra effectuer des déplacements plus ou moins importants pour satisfaire son appétit, ses besoins en chaleur ou pour gagner ses quartiers d'hiver. Les mâles et les femelles non reproductrices sont beaucoup plus discrets et ne s'exposent complètement que pour accélérer la digestion d'une grosse proie ou le processus de la mue. See more of Serpenti Velenosi on Facebook. Les petites populations de Péliades à l’ouest de la Suisse ne paraissent subsister que là où l’Aspic est incapable de se reproduire régulièrement, ou alors dans des zones restées inaccessibles à l’Aspic. Komentáře . Contents. Vipera aspis francisciredi : Geographic Information Geographic Division: Europe & Northern Asia (excluding China) Jurisdiction/Origin: Comments Comment: Disclaimer: ITIS taxonomy is based on the latest scientific consensus available, and is provided as a general reference source for interested parties. Ils pèsent 3.5 à 5 g et sont capables de tuer et d'avaler une proie tout seuls, à la manière des adultes. La destruction complète ou partielle de ces habitats constitue la menace la plus grave. Individus caractéristiques des sous-espèces Elle met au monde 2 à 12 petits complètement formés. cineria - De Betta, 1853 (nomen nudum) Vipera aspis var. Forgot account? Remédier aux problèmes d'échanges génétiques entre les populations isolées en créant des voies de communication pour les reptiles (haies, lisières et talus buissonnants, bandes de hautes herbes avec de petites structures comme des tas de pierres ou de branches).